OnePlayer

JEUX GRATUITS freeware

JEUX À TÉLÉCHARGER shareware

CD-ROM PC-MAC cdrom

Présentation
 
Nouvelle recherche

Andréa Mantegna

8 puzzle(s) | 585 téléchargements Andréa Mantegna
Andrea Mantegna1 (1431–1506) est un peintre italien de la Renaissance qui a rompu avec le style gothique en plein milieu du XVe siècle.

A l'âge de dix ans, il entre comme apprenti dans un atelier de Padoue et est adopté en 1442 par Francesco Squarcione. Mantegna est son disciple préféré. Squarcione lui apprend le latin et lui donne à étudier des fragments de sculpture romaine.

En 1445, Mantegna s'inscrit à la confrérie des peintres de Padoue. Padoue attire des artistes de Vénétie mais aussi de Toscane et les œuvres de jeunesse de Mantegna sont très marquées par des peintres florentins tels que Paolo Ucello, Fra Filippo Lippi ou Donatello

Sa première œuvre, aujourd’hui perdue, est un retable, destiné à l'église Santa Sofia (1448). La même année il est appelé avec Niccolò Pizzolo et deux peintres vénitiens, Antonio Vivarini et Giovanni d'Alemagna, à travailler à la décoration par les fresques de la chapelle d'Ovetari dans l'abside de l'église des Eremitani.
Une série d’événements fortuits fait que Mantegna termine seul la plus grande partie du travail (qui fut presque entièrement détruit dans les bombardements de Padoue en 1944).

Alors que le jeune homme progresse dans ses études, il subit l'influence de Jacopo Bellini, père des peintres célèbres Giovanni et Gentile, et dont la fille Nicolosia épouse Mantegna en 1453.

Parmi les autres fresques du jeune Mantegna se trouvent les deux saints qui surmontent le porche d'entrée de l'église Sant'Antonio à Padoue (1452) et un retable montrant saint Luc et d'autres saints pour l'église de S. Giustina, maintenant à la pinacothèque de Brera de Milan (1453).

Il y a dans tout son travail plus d’équilibre dans les couleurs que de finesse dans la tonalité. Un de ses grands objectifs est l'illusion d’optique, fondée sur la maîtrise de la perspective. il y parvient grâce à un travail laborieux.
Malgré son succès et l’admiration dont il fait l’objet, Mantegna quitte de bonne heure son Padoue natal et n’y revint jamais.
Il passe le reste de sa vie à Vérone, à Mantoue et à Rome.
on n’a pu établir s'il a aussi résidé à Venise et à Florence.
À Vérone, vers 1459, il peint un grand retable pour l'église San Zeno Maggiore, une Madone et des anges musiciens, avec quatre saints de chaque côté, et des panneaux de la prédelle sur la Vie du Christ.

Son chef-d’œuvre réalisé dans cette ville est peint dans le Castello San Giorgio faisant partie du Palais ducal de la ville, un ensemble de fresques aujourd'hui connu sous le nom de Camera degli Sposi (Chambre des Époux) : une série de compositions ne comprenant que des fresques dans une seule pièce et montrant différentes représentations de la famille Gonzague dans leur vie quotidienne.

La décoration de la pièce est terminée vraisemblablement en 1474.
Les dix années qui suivent ne sont pas heureuses pour Mantegna : son caractère devient irritable, son fils Bernardino meurt,
Ce n’est seulement qu'avec l'avènement de François II que les commandes artistiques pour Mantoue reprennent.
Il construit une maison imposante au voisinage de l'église San Sebastiano, et l’orne avec une multitude de peintures.
On peut encore voir cette maison aujourd'hui, mais les peintures ont disparu.
À cette époque, il commence à réunir quelques bustes antiques de Rome (qui furent donnés à Laurent de Médicis quand le chef florentin visita Mantoue en 1483), peint quelques fragments architecturaux et décoratifs, et achève son impressionnant saint Sébastien, maintenant visible au Louvre.

En 1488, Mantegna est appelé par le pape Innocent VIII pour décorer de fresques le belvédère d’une chapelle au Vatican. Cette série de fresques, y compris un remarquable baptême du Christ, seront détruites par Pie VI en 1780.

Malgré une santé déclinante, Mantegna reste actif. Parmi d’autres travaux de la même période on trouve la Madone de la carrière, saint Sébastien et la célèbre Lamentation sur le Christ mort, qu’il a probablement peinte pour sa chapelle funéraire personnelle. Un autre travail des dernières années de Mantegna est ce qu’on appelle la Madone de la Victoire, maintenant au Louvre.
À partir de 1497 Mantegna est chargé par Isabelle d'Este, maîtresse de Mantoue depuis 1490, de transposer les thèmes mythologiques chantés par le poète de cour Paride Ceresara dans des peintures destinées à son appartement privé (studiolo) au château San Giorgio.

(sources wikipédia)

Puzzle(s) de l'artiste

Difficulté
Téléchargé 69 fois

fichier : MANTEGNA_MORT

la mort de la vierge
Mantegna (Andréa)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 116 fois

fichier : MANTEGNA_OLIVIERS

la prière au jardin des ...
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 88 fois

fichier : MANTEGNA_COUR

la cour de mantova
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 43 fois

fichier : MANTEGNA_VITTORIA

vittoria
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 117 fois

fichier : MANTEGNA_JARDIN

prière dans le jardin 'd...
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 54 fois

fichier : MANTEGNA_CRUCIFIXION

crucifixion
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 54 fois

fichier : MANTEGNA_REUNION

réunion (détail)
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance

Difficulté
Téléchargé 44 fois

fichier : MANTEGNA_SUITE

suite du cardinal frances...
Mantegna (Andréa)
Peinture renaissance