OnePlayer

JEUX GRATUITS freeware

JEUX À TÉLÉCHARGER shareware

CD-ROM PC-MAC cdrom

Présentation
 
Nouvelle recherche

Elizabeth Vigée Lebrun

9 puzzle(s) | 380 téléchargements Elizabeth Vigée Lebrun
Louise-Élisabeth Vigée dite Madame Vigée-Lebrun, née le 16 avril 1755 à Paris1 et morte dans la même ville le 30 mars 1842, est une peintre française, considérée comme une grande portraitiste de son temps à l'égal de Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze.

En 1770, la famille s’installe rue Saint-Honoré, face au Palais-Royal. Louise-Élisabeth s’établit, à quinze ans, comme peintre professionnelle et les commandes affluent.

Mme de Verdun, épouse d’un fermier général et la princesse Louise Adélaïde de Bourbon-Penthièvre seront ses protectrices. Issue de la petite bourgeoisie, elle trouve sa place au milieu des grands du royaume dont le roi et ses frères et sœurs.

En 1775, elle offre à l’Académie Royale deux portraits ; en récompense, elle reçoit une lettre signée D'alembert l'informant qu'elle est admise aux séances publiques de l’Académie.

En 1776, elle épouse Jean-Baptiste-Pierre Lebrun, lointain neveu du peintre Lebrun qui travailla pour Louis XIV. S'il est mauvais époux, joueur invétéré, coureur de jupons insatiable, exploitant la célébrité de son épouse et mauvais peintre à ses heures, il devient en revanche un marchand de tableaux très talentueux qui fait beaucoup pour la carrière de sa talentueuse épouse.

En novembre 1776, Élisabeth est admise à travailler pour la Cour.

Ses portraits de femmes, à la fois ressemblants et flatteurs, lui attirent la sympathie de la reine, sa contemporaine exacte, qui fait d’elle non seulement son peintre favori mais aussi son peintre officiel.

Ce sera la protection de Marie-Antoinette, traduite par un ordre de Louis XVI qui lui permet d’être reçue à l’Académie royale de peinture et de sculpture le 31 mai 1783.

Parmi ses portraits de femmes, on peut citer notamment les portraits de Catherine Noël Worlee (future princesse de Talleyrand) la sœur de Louis XVI, Mme Élisabeth, l'épouse du comte d'Artois, la princesse de Lamballe et la comtesse Jules de Polignac.

Dans la nuit du 5 au 6 octobre 1789, alors que la famille royale est ramenée de force à Paris, Élisabeth quitte la capitale avec sa fille, Julie, âgée de 9 ans.
Jamais, au cours de ses pérégrinations, Élisabeth ne souffre de solitude. Sa réputation de peintre est telle que partout, elle est reçue. De plus, elle retrouve nombre de ses relations, qui, comme elle, ont fui la Révolution.

L’artiste part en exil à Florence, à Rome puis à Venise. En 1791, elle va en Autriche, à Vienne, puis l'ambassadeur de Russie l'invite à se rendre en Russie.

En 1795, elle est à Saint-Pétersbourg, où elle fait un séjour de plusieurs années favorisé par des commandes de la haute société russe.
Invitée par les grandes cours d’Europe, peignant sans cesse, elle se refuse à lire les nouvelles, car elle y apprend que tous ses amis meurent guillotinés.

En 1800 également, elle est rayée de la liste des émigrés et peut rentrer à Paris, ce qu’elle ne fera que deux ans plus tard.

Le retour d’Élisabeth est salué par la presse, mais elle a du mal à retrouver sa place dans la nouvelle société née avec l'Empire. De ce fait elle repart en voyage et visite longuement l'Angleterre et la Suisse. Puis, elle revient en France.

En 1805 elle peint Caroline Murat, une des sœurs de Napoléon, et cela se passe mal : « J’ai peint de véritables princesses qui ne m’ont jamais tourmentée et ne m’ont pas fait attendre », dira la peintre quinquagénaire de cette jeune reine parvenue.

En 1809, Élisabeth Vigée-Lebrun a 54 ans ; elle vit entre Paris, où elle tient salon, et Louveciennes où elle a une maison de campagne voisine du château de feue la comtesse du Barry (guillotinée en 1793) dont elle avait peint trois portraits avant la Révolution.

Elle meurt à Paris à son domicile de la rue Saint Lazare le 30 mars 1842 et est enterrée au cimetière de Louveciennes2, avec pour épitaphe "Ici, enfin, je repose"

Source wikipédia

Puzzle(s) de l'artiste

Difficulté
Téléchargé 71 fois

fichier : VIGEE_PAILLE

Autoportrait avec un chapeau...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 44 fois

fichier : VIGEE_TURBAN

autoportrait avec un turb...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 39 fois

fichier : VIGEE_MADAME

Madame Vigée
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 54 fois

fichier : VIGEE_PAUL

elisabeth et Louise filles...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 29 fois

fichier : VIGEE_AGUESSEAU

Madame d'Aguesseau de Fre...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 34 fois

fichier : VIGEE_FEMME

portrait d'une jeune femm...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 40 fois

fichier : VIGEE_VIGEE

autoportrait
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 31 fois

fichier : VIGEE_CORISANDE

Corisande de gramont, comtesse...
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique

Difficulté
Téléchargé 38 fois

fichier : VIGEE_REINE

Marie Antoinette
Vigée Lebrun (Elizabeth)
Peinture classique